Bienvenue dans le numéro 45 de the Call to Comms!

Stefany travaille pour TSF en tant que responsable des relations extérieures, au Mexique. Dans son interview, elle nous parle de son parcours pour devenir travailleur humanitaire, de ce qu'elle aime dans son travail et des difficultés qu'elle rencontre parfois.

Également cette semaine : De fortes inondations dans la Corne de l'Afrique, la conférence COP28 et les dernières actualités de la crise humanitaire à Gaza.


Rencontrez Stefany, chargée des relations extérieures à TSF

Stefany fait partie de l'équipe qui travaille sur le projet de diffusion de l'information, en Amérique latine. Dans un contexte de migration, ce projet fournit aux personnes déplacées des informations fiables sur leurs droits.

"Donner accès à des informations qui peuvent aider d'autres personnes à prendre des décisions éclairées est quelque chose de très précieux.

Avant de rejoindre TSF, Stefany avait déjà un pied dans le secteur humanitaire. Que ce soit en faisant du bénévolat ou en travaillant pour une organisation environnementale, elle a toujours été impliquée dans des actions qui aident les autres.

"La vie est courte, il est donc important pour moi de consacrer mon temps à quelque chose de vraiment important.

Le travail quotidien de Stefany en tant que responsable des relations extérieures consiste à entretenir des relations avec les refuges partenaires en Colombie, au Guatemala et au Mexique. Elle est également chargée d'assurer le suivi avec les responsables des refuges, afin de s'assurer que les informations partagées sont utiles à ceux qui en ont le plus besoin.

"Le contexte dans lequel vivent les personnes déplacées est très stressant. Nous essayons donc de leur donner tous les outils qui pourraient leur être utiles pour rendre leur voyage plus humain.

Lorsqu'on lui demande ce qu'elle aime le plus dans son travail, Stefany décrit le sentiment de contribution qu'elle éprouve en sachant que son travail peut profiter à d'autres.

"Je donne mon temps à quelque chose de plus grand que moi.

Découvrez les perspectives de Stefany, les défis auxquels elle est confrontée en tant qu'humanitaire et ce qui l'inspire dans notre interview ici.


Les lectures de la semaine

1- Inondations importantes dans la Corne de l'Afrique

  • De graves inondations touchent près de 1,6 million de personnes dans toute la Corne de l'Afrique.
  • En Somalie, les pluies torrentielles ont tué plus de 100 personnes et déplacé 750 000 familles.
  • Les conditions climatiques obligent des milliers de personnes à se déplacer et la grande majorité des communautés touchées se trouvent dans des zones difficiles d'accès et manquent de soutien.

2- Conférence COP28

3- Crise humanitaire à Gaza

  • Après un cessez-le-feu temporaire de 7 jours, les hostilités entre Israël et le Hamas ont repris le 1er décembre à Gaza.
  • L'aide humanitaire est toujours entravée par des problèmes de sécurité et, comme l'a déclaré le secrétaire général des Nations unies António Guterres, "nous avons besoin d'un véritable cessez-le-feu humanitaire" pour que les organisations humanitaires puissent apporter une aide vitale aux populations touchées.


A la semaine prochaine !