Bienvenue dans le numéro 43 du site Call to Comms!

Cette semaine, nous vous emmenons à Madagascar pour rencontrer Zacharie, qui travaille comme éducateur à l'IT Cup Center. Au cours de l'entretien, Zacharie nous a fait part de sa mission et de son engagement à aider les personnes dans le besoin.

Également cette semaine : Mise à jour de la situation humanitaire à Gaza et au Soudan.


Zacharie, TSF Éducateur à Madagascar

Voici Zacharie, éducateur et animateur au centre IT Cup de Miarinarivo, à Madagascar. Miarinarivo est une ville de la région de l'Itasy, qui abrite de nombreuses écoles où les enfants de la campagne peuvent venir étudier. Comme il s'agit principalement d'une zone rurale, l'éducation numérique est particulièrement importante pour les utilisateurs d'Internet. Comme l'explique Zacharie :

"L'utilisation de la technologie numérique est désormais impérative dans de nombreux domaines. Ici, à Miarinarivo, elle est particulièrement nécessaire dans les domaines de l'éducation, de l' agriculture et du développement durable."

Le Centre IT CUP de Madagascar vise à réduire la fracture numérique qui persiste dans la région, grâce aux outils des technologies de l'information et de la communication (TIC).

"Nous avons constaté que la fracture numérique dans la région reste très importante. Par conséquent, le centre IT Cup devient un lieu ou une plaque tournante pour les habitants de Miarinarivo, afin de résoudre ces problèmes, en termes de communication numérique."

Parmi ses nombreuses tâches, Zacharie aide les participants à envoyer des courriels, organise les activités des ateliers du centre, forme les lycéens et les agriculteurs à utiliser Internet en toute sécurité et est également chargé de la maintenance des équipements.

"Je suis fière lorsque je parviens à apporter ma contribution, à aider une personne qui en a besoin.

Interrogé sur une expérience mémorable qu'il a vécue au centre, Zacharie nous a parlé d'une femme analphabète qui vient au centre pour communiquer avec ses proches à l'étranger.

"L'interaction avec les bénéficiaires et l'acquisition de nouvelles compétences me donnent satisfaction et me motivent à poursuivre ce travail.

Le contact avec les gens et le partage des connaissances sont des aspects que Zacharie apprécie dans son travail.

"Ce que j'aime le plus dans mon travail, c'est la convivialité et l'ambiance qui y règnent.

Vous voulez regarder l'interview dans son intégralité ?


Les lectures de la semaine

1- Crise humanitaire à Gaza

2- Crise humanitaire au Soudan

  • Le conflit au Soudan s'intensifie, faisant des milliers de morts et déplaçant au moins sept millions de personnes en quelques mois.
  • La situation humanitaire est épouvantable : la malnutrition augmente, les maladies transmises par l'eau se propagent rapidement et la violence sexuelle est utilisée comme arme de guerre.
  • L'aide humanitaire dans la région est compromise par les problèmes de sécurité et le manque de fonds.

A la semaine prochaine !